<script>

  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){

  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),

  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)

  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

 

  ga('create', 'UA-63210315-1', 'auto');

  ga('send', 'pageview');

 

</script>

                                                                    Les atouts du SENEGAL

 

La riche histoire et la grande diversité du peuple sénégalais rendent sa culture richissime et variée.

Le Sénégal est reconnu comme l'un des rares pays en Afrique de l'ouest où la culture occupe une place importante dans le plan de développement du pays. Un héritage légué par ses illustres pères dont Léopold Sédar Senghor.

 

Le «patrimoine culturel sénégalais», est d'une valeur inestimable prenant en compte les rites et traditions de plus de 22 ethnies, les œuvres architecturales, sculptures, peintures, la gastronomie, le cinéma et plusieurs monuments.

A cela s'ajoute son répertoire musical qui a fini par faire le tour du monde grâce à des artistes comme Youssou Ndour ou Baba Mâal. La culture sénégalaise repose sur son hospitalité légendaire : la « teranga », une composante importante de la société sénégalaise qui assure aux visiteurs une intégration rapide.

 

Chaque région, ville ou quartier de ce pays raconte une histoire, un bout de vie de la fameuse Teranga; véritable ciment social de la Grande Histoire sénégalaise.

 

Plus qu’une vertu, la Teranga est une relation au monde, une philosophie de vie au service des autres et de soi.

Comprendre le sénégalais, c’est embrasser cette culture où l intensité des bouts de vie participe de cette légende nationale où, aussi bien Youssou Ndour, Serigne Touba que notre plat national le tiep ou dien occupent des places de choix dans le corpus social. L’interconnexion des genres artistique, spirituel ou social est une ode au syncrétisme qui est l’identité la plus partagée dans ce pays.

 

Les mourides, tidianes (confréries religieuses) ainsi que les lebous, sereres, wolofs ou toucouleurs (ethnies du Sénégal) vivent dans une harmonie soudée par cette conviction fondée sur l’idée que ce pays est ” béni” des dieux.

 

En plus d’être un pays où l harmonie entre ses différentes entités règne, le Sénégal a une tradition démocratique solide où les hommes politiques changent au gré des élections et des opinions du peuple.

 

À la différence de beaucoup d’autres pays du continent africain, le Sénégal concentre à son actif des décennies de paix civile. Cela est rendu possible par une agrégation de pratiques culturelle et sociétale au service d’un seul but : le vivre ensemble.

 

Au fond, la Teranga tout comme l’art, la religion ou la cuisine sont des marqueurs sociaux qui fortifient en chacun de nous l’idée que l’autre est moi et rien de ce qu’i il est ne doit m’être étranger. Donc, dalal ak diam ci dëkku Kocc.

 

Bref, voilà autant d'atouts que l'on retrouve dans les 12 régions du pays, chacune avec ses spécificités et qui n'attendent que d'être mises en valeur et permettre aux populations d'en vivre.